powerCenter Hero

Press Release

Voies Navigables de France s’appuie sur Informatica pour avoir une vision consolidée des données et en permettre une utilisation optimale

Informatica MDM est l’un des éléments clés de la refonte du système de gestion des données de l’institution

Paris, 27 septembre 2012 - 

Informatica Corporation (Nasdaq:INFA), leader mondial des fournisseurs indépendants de solutions d’intégration de données, annonce sa collaboration avec Voies Navigables de France (VNF), un établissement public qui gère le plus grand réseau européen de voies navigables. L’institution réorganise son système d’information avec la plate-forme Informatica, et se concentre sur la qualité de ses données et la gestion des données de référence (Master Data Management) en optant pour la solution Informatica MDM.

Voies Navigables de France est l’établissement public en charge de la gestion, l’exploitation, la modernisation et du développement du plus grand réseau européen de voies navigables. L’institution couvre trois domaines : fluvial avec 6 700 kms de voies navigables et un domaine de 40 hectares - domanial avec 4 000 ouvrages d’art exploités (ponts, barrages, écluses…) - immobilier avec par exemple les 1 600 maisons éclusières, dont certaines sont classées.

La refonte du système d’information a été initiée suite au schéma directeur informatique 2011-2014 et VNF a dû prendre en compte davantage de contraintes pour faire face au changement de son statut en 2013. En effet, le 1er janvier 2013, VNF deviendra établissement public de l’Etat à caractère administratif (EPA) au lieu d’établissement public de l’Etat à caractère industriel et commercial (EPIC). VNF aura donc sa propre structure informatique et devra mettre en place un nouveau mode de gouvernance des échanges avec les régions. 

Cette nouvelle législation entraînera de grands changements structurels au sein de VNF. En effet, l’institution verra passer le nombre d’employés de 300 à 5 000 personnes et, étant donné que la direction générale aura désormais autorité sur l’ensemble des personnels de l’établissement, VNF devra gérer des agents de droit privé et de droit public.

VNF a donc entrepris un travail de cartographie de son champ d’action et de ses processus en vue de redéfinir son métier et de préparer son évolution. VNF souhaite notamment consolider ses données, issues de bases de données disparates en silos, s’assurer de leur bonne qualité et constituer ensuite des référentiels uniques. L’établissement est également en contact avec des partenaires externes - douanes, gendarmerie, institutions européennes… - avec qui il doit échanger des informations fiables et faisant autorité.

Dans ce cadre, VNF a lancé un appel d’offre fin 2010 et a choisi la solution Informatica proposée début 2011 par Logica, qui fait maintenant partie de CGI, pour la gestion des données de référence. Les principaux critères de choix ont été l’ouverture, l’évolutivité et la performance de la plate-forme Informatica.

L’implémentation est en cours, et le projet s’étalera sur quatre ans pour la mise en place du nouveau système d’information et des 5 référentiels de données : bateaux, patrimoine, tiers, agents et nomenclature.

VNF a donc une grande diversité de données disparates à gérer. Par exemple, 15 bases de données contenaient des informations sur les bateaux et le référentiel bateaux créé consolide tous les attributs requis : immatriculation, fiche technique, marchandise… Cette unification des données permettra de faciliter le calcul d’itinéraire selon la hauteur des ouvrages d’art, le tonnage à respecter sur les voies d’eau.

De son côté, le référentiel agents inclura les informations nécessaires aux ressources humaines pour la GPEC, il prendra également en charge la différence de statut entre les agents de droit privé et ceux de droit public.

Le premier référentiel, qui comprend les informations relatives aux bateaux est disponible depuis début juillet 2012. Le second dédié au patrimoine de VNF va être entamé en septembre 2012 et une première version est prévue fin 2012.

A terme, plus de 3 000 utilisateurs auront accès à ces données de référence, au travers d’un véritable système décisionnel, et pourront piloter leurs activités à partir de tableaux de bords fiables afin de prendre de meilleures décisions.

« VNF a choisi la plate-forme Informatica pour son ouverture aux autres systèmes, sa performance, son évolutivité et sa facilité d’utilisation. Outre la mise en place d’un système de gestion des données de référence reposant sur des données fiables, pertinentes et faisant autorité, Informatica nous aide à mettre en œuvre une véritable politique de gouvernance de données à long terme », explique Benoît Hollebecq, Directeur des Systèmes d’Information chez VNF.

« De part son changement de statut en janvier 2013, VNF va devoir faire face à de profondes transformations et nous nous réjouissons que cette institution ait fait le choix de la solution Informatica avec CGI, pour l’accompagner et l’aider à optimiser le retour sur ses données », déclare Pascal Laik, Directeur Général France d’Informatica. « Nous comprenons les enjeux liés à ce changement structurel et les besoins qui en découlent : des données de qualité pour prendre de bonnes décisions et réorganisées en référentiels uniques pour simplifier leur gestion et leur consultation. »

A propos d’Informatica

Informatica Corporation (Nasdaq:INFA) est le leader mondial des fournisseurs indépendants de logiciels d'intégration de données. Les entreprises reposent sur Informatica pour maximiser le retour sur leurs données et dynamiser leurs impératifs métiers. Près de 5,000 entreprises dans le monde s'appuient sur les solutions Informatica pour optimiser leur capital d’information, que les données résident au sein de l’entreprise, dans le Cloud, ou sur les réseaux sociaux. Pour plus d'informations : www.informatica.com/fr et https://twitter.com/#!/InformaticaFr

###